Immobilier

Taux d’endettement pour un prêt immobilier : comment le calculer ?

Le calcul de votre taux d’endettement est l’une des premières tâches à accomplir avant toute souscription d’un prêt immobilier. En effet, la connaissance de votre capacité de remboursement et de l’état de vos finances vous permettra d’évaluer la faisabilité de votre projet. En calculant votre taux d’endettement, l’établissement prêteur et vous-même vous mettez à l’abri d’éventuelles déconvenues comme les échéances impayées ou le surendettement. Voici comment calculer votre taux d’endettement pour un prêt immobilier.

Qu’est-ce que le taux d’endettement d’un prêt immobilier ?

Le taux d’endettement exprime la proportion de votre revenu qui sera consacrée aux remboursements de vos prêts. Il permet d’avoir une idée précise de la portion du budget total que représentent les charges d’un individu. Il s’obtient en faisant le rapport entre l’ensemble des charges et l’ensemble des revenus fixes nets. C’est en tenant compte du résultat de ce calcul que la banque sera en mesure de vous accorder ou de vous refuser un prêt immobilier.

Pour les banques, la limite du taux d’endettement est de 33 %. En dessous de ce pourcentage, vous pourrez espérer souscrire un prêt immobilier. Toutefois, ce taux peut être revu à la hausse ou à la baisse en fonction de vos revenus. Pour un taux supérieur à 33 %, la banque sera en mesure de vous accorder un prêt si et seulement si elle estime que vos revenus confortables vous le permettent.

En d’autres termes, la banque s’assurera qu’après le remboursement de vos dettes, votre « reste à vivre » est assez élevé. Dans le cas où votre revenu est quelque peu modeste, l’obtention d’un prêt avec un taux d’endettement supérieur à 30 % est loin d’être envisageable. Certains ménages comme les familles en difficulté ne pourront bénéficier d’un prêt immobilier qu’avec un taux d’endettement inférieur à 25 %.

Les différents éléments d’évaluation du taux d’endettement

Avant de procéder au calcul de votre taux d’endettement, il est nécessaire d’effectuer quelques tâches préliminaires. Ainsi, vous devrez non seulement chiffrer vos revenus, mais aussi vos charges mensuelles. Sont compris dans les revenus du ménage, tous les traitements et salaires, les prestations sociales et familiales, ainsi que les aides au logement. Il faudra également tenir compte des pensions perçues, des revenus locatifs, etc.

En ce qui concerne les charges, il s’agit principalement de l’ensemble des crédits en cours et des pensions alimentaires. En outre, certains éléments ne sont pas à considérer lors du calcul du taux d’endettement. De ce fait, les dépenses liées à la consommation, les prélèvements mensuels (taxe d’habitation, taxe foncière, impôt sur le revenu…), les factures (électricité, eau, gaz, téléphone) n’entrent pas dans le calcul du taux d’endettement.

Le calcul du taux d’endettement d’un prêt immobilier

Le taux d’endettement retenu par les banques n’excède généralement pas le tiers des revenus du ménage qui sollicite un prêt immobilier. Cette règle a été instaurée pour protéger à la fois le souscripteur et la banque qui octroie le prêt. Les banques estiment qu’un taux excédant les 33 % représente un risque non négligeable de défaut de remboursement pour elles et un risque de surendettement pour l’emprunteur.

La formule de calcul du taux d’endettement est : (Total des charges x 100) divisé par les revenus du ménage. Prenons pour exemple un ménage dont les charges mensuelles s’élèvent à 1 400 euros en considérant 1 100 € de crédit immobilier et 300 € de crédit auto. Les revenus mensuels du ménage sont constitués de 3 000 euros de salaires et de 1 500 € de revenus locatifs.

Le revenu total du ménage est de 4 500 € en additionnant les salaires et les revenus locatifs. Le taux d’endettement de la famille sera de (1 400 × 100) /4 500 = 31 %. En tenant compte de son taux d’endettement de 31 %, ce ménage peut espérer souscrire un prêt immobilier auprès de sa banque. Par ailleurs, il est possible d’avoir recours à un simulateur en ligne pour le calcul de votre taux d’endettement.

Un formulaire simple et rapide pour avoir le taux d’endettement

Nous avons pu partager quelques informations concernant le taux d’endettement au sein de cet article. Il existe un formulaire très simple et de qualité que vous pouvez utiliser. Il se trouve sur le page https://www.lesfurets.com/pret-immobilier/taux-endettement et vous aurez toutes les données à partager.

  • Notez si vous empruntez seul ou à deux ainsi que vos revenus. Veuillez préciser ces derniers puisqu’il est au cœur du calcul.
  • Prenez le temps de bien lister toutes vos sources de revenus, c’est important pour être certain d’avoir un taux adapté avec vos capacités d’emprunt.
  • Il y a également les charges mensuelles qui sont très importantes. Plus elles sont élevées, plus le taux d’endettement sera problématique.

Il est parfois difficile de réussir à le calculer, c’est pour cette raison qu’il est préférable de passer directement par ce formulaire. Cela permet aussi d’interroger de nombreux partenaires, ce sont 120 banques qui sont à votre disposition via ce formulaire. Vous gagnez alors du temps et même de l’argent puisque la recherche sera beaucoup plus large.

Un projet évalué en moins de 5 minutes

Avec ces données, vous pourrez savoir si vous respectez ou non le taux d’endettement. Il est généralement de 30 ou 33 % pour les projets immobiliers. Notez que plus il est élevé, moins vous pourrez emprunter de l’argent que ce soit pour un crédit à la consommation ou immobilier. Certains organismes sont assez récalcitrants à l’idée d’accepter un dossier lorsque le taux est élevé. S’il s’articule autour de 30 %, vous pourriez peut-être obtenir une validation, mais cela dépend aussi de la qualité de votre dossier. Si vous avez des points forts, vous pourrez peut-être obtenir une réponse affirmative.

Avant d’effectuer une demande, il peut être intéressant d’en découvrir plus notamment en se renseignant via les articles qui traitent de ce sujet. Si vous avez des lacunes ou des doutes, votre conseiller financier pourra notamment vous accompagner au cours de cette demande. Par contre, il n’acceptera pas forcément votre dossier, mais un autre organisme sera peut-être moins réfractaire.

L’objectif premier consiste à bien déterminer vos besoins, votre capacité d’emprunt en utilisant un formulaire. C’est la méthode la plus simple et la plus rapide pour ne pas perdre de temps. Dans tous les cas, vous pourrez ensuite questionner toutes les banques partenaires pour trouver plus facilement  un prestataire qui sera en mesure de vous proposer une acceptation.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %